vendredi 22 mars 2013

Critique culinaire: Lola Rosa Parc!

Connaissez-vous Vie Urbaine? C'est un des nombreux sites internet qui offrent des promotions à tous les jours. Nous avons vu passer une promotion d'un souper pour deux, 3 services, pour seulement 24$! (http://www.vieurbaine.com/Deal/1547)

Enchanté-e-s, nous nous sommes empressés de l'acheter afin d'aller expérimenter un des restaurants végés de Montréal (je ne suis pas vraiment "resto végé", je trouve que leur nourriture se résume trop souvent à des paninis et des salades... rien de très "dépaysant" avec ce qu'on mange à la maison...). J'y suis allé sans trop d'attentes. Voici une critique des plats commandés. Tous les plats contenant du fromage (puisque ce n'est pas un restaurant vegan) peuvent être véganisées et le fromage est remplacé par du Daiya (faux-mage) ou peut tout simplement être supprimé (comme dans mon cas, puisque je déteste tous les fromages (y compris le faux!)).

Entrées: Crème de carottes au sirop d'érable et "mini-poutine".
Crème de carottes au sirop d'érable avec frite-sauce en arriêre-plan


La crème de carottes était excellente. Très sucrée et parfaitement épicée (parsemée de coriandre fraîche), avec un goût de noix de coco (j'imagine qu'ils ont mis du lait de coco pour lui donner une substance crémeuse).

La "poutine" était tout simplement délicieuse. En fait, c'était plutôt une frite-sauce puisque j'ai demandé de ne pas mettre de Daiya. La sauce brune était très bonne (ce qui est surprenant, puisque de la "sauce brune vegan" est assez rare...) et la frite-sauce était recouverte d'échalottes, lui donnant un aspect "santé", ou plutôt "moins junkfood".
Mini frite-sauce
Les entrées était toutes deux très bonnes et assez grosses... Nous étions plein-e-s avant même d'avoir reçu notre repas principal!

Pour le repas principal, j'ai commandé l'assiette de nachos (avec Daiya, à mon grand désarroi, pour faire plaisir à ma copine) et celle-ci a commandé le burrito avec riz/quinoa et salade printanière. 

Le Burrito était très excellent (valeur de 13$). Il contient un mélange de légumes rôtis, de maïs roti, d'haricots noirs et de faux-mage. Il est accompagné d'un riz (avec quinoa) recouvert de salsa et de guacamole, d'une salade printanière avec vinaigrette à l'huile balsamique et d'un petit bol de Mayonnaise vegan (faite sur place!). Aux dires de ma copine, il s'agit du meilleur repas qu'elle ait mangé dans un restaurant végétarien!

Le nachos est lui aussi excellent (valeur de 16$)! Il est composé d'à peu près la même chose que le burrito par contre... Mauvais choix de notre part...
Tortilas, salsa verte, guacamole, légumes grillées, haricots noirs et maïs grillé, avec une tonne de fromage daiya entre chaque étage de tortillas. C'est sans doute le meilleur nachos que j'aie mangé. Cependant, la présence de fromage daiya (PARTOUT!) m'a un peu déçu, puisque je m'imaginais l'enlever (le donner à ma copine) et mange le reste. Ceci est un peu de ma faute... si j'avais demandé sans fromage, ça aurait été fantasmagorique!
Nous n'avons pas réussi à terminer nos plats (qu'on a ramené comme lunch pour le lendemain!)

Puis, la dernière partie: le dessert! Le dessert est un peu la seule partie qui nous a déçu. En fait, dans les choix vegans, il n'y a que le gâteau au chocolat. Le gâteau n'est pas spécialement bon. Il est arrosé d'un coulis de "fruit rouge" puisque je n'ai pas été en mesure de décider s'il s'agissait de fraises ou de framboises... La feuille de menthe, quant à elle, était excellente et rafraîchissante! Rendu au dessert, nous explosions littéralement, ce qui pourrait expliquer notre moins grande appréciation de celui-ci.

Appréciation générale:
C'est un très bon restaurant végétarien et parfait pour les végétalien-ne-s! Le menu est quand même simple (Nachos, Poutine, Burger au chanvre (pas vegan! j'ignore pourquoi), Salade, riz crémeux aux champignons et au vin blanc). C'est, à date, dans les meilleurs restaurants où je suis allé. 
Critique:
C'est très cher! Le restaurant (situé dans le mile-end!) n'est pas accessible aux gens à faible revenus... Nous y sommes allés grâce à la promotion de vie urbaine (et on a payé 25$ de plus là-bas pour le pourboire (compté sur le 60$ que c'est supposé coûter), taxes plus un verre de cidre à 7$). C'est revenu à 50$ (pour 2), mais sans la promotion, ça aurait monté facilement à 80$ (incluant taxes, pourboire et verre de cidre).

Note générale: 8,5 sur 10!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

dfs

cdzcz